05 octobre 2009

Aujourd'hui j'ai testé pour vous...

J'ai testé, enfin plutôt pour moi que pour vous, mon nouveau médicament contre les migraines, le Zolmitriptan.

Samedi matin je me reveille avec un peu de mal de tête. J'ai des vraies migraines, héritées de ma maman, comme un de mes frères et ma soeur. Des migraines qui font que je ne vois plus rien, c'est comme si on me met une lampe en pleine figure, interrogatoire à l'américaine. Très embêtant en voiture d'ailleurs, source d'accidents. Ce samedi matin je n'ai pas encore très mal, seulement je ne vois plus rien, et je sais comment ça va évoluer: les douleurs dans la tête s'augmentent rapidement, horribles douleurs qui font que je ne supporte plus rien, plus de bruits, et même plus la lumière du jour, et ensuite j'aurai des nausées, je vomirai toutes les trente minutes, même si je n'ai plus rien dans l'estomac. Ça m'épuise et comme je manque plusieurs repas, je perds rapidement deux à trois kilos et beaucoup d'énergie. Ensuite j'ai besoin de toute la semaine pour m'en remettre, et reprendre l'entraînement au niveau de la semaine précédente.

Il y a dix ans je prenais déjà des comprimés de codéine contre les douleurs de mes migraines. Cependant j'ai arrêté d'en prendre car j'en devenais dépendante. Et les antidouleurs n'évitent pas les nausées, et diminuent à peine les maux de tête. Alors pour mon propre confort j'ai demandé de vrais médicaments contre la migraine à mon médecin.

Je ne l'ai pas encore testé, jusque ce samedi quand je me reveille avec un mal de tête débutant. Je n'ai pas bu excessivement hier soir (...) alors il se peut qu'une migraine se déclare. Bien sûr je me suis reveillée avec le reveil--sinon je dormirais bien plus tard--pour aller courir: je réfléchis, car si c'est une migraine il faudrait prendre ce nouveau (enfin nouveau pour moi hein) médicament tout de suite dès les premiers symptomes. Mais je dois aller courir, et comme j'y vais seule et en pleine campagne, et comme je connnais tous les effets non désirables du médicament, je ne voudrais pas me retrouver avec une tachycardie ou autre souci du rythme cardiaque toute seule au bord d'une rivière où il n'y a personne pour me voir agoniser et me faire grignoter les extrémités par les ragondins.

Je pars donc courir sans comprimé, une heure et demi de course à jeun, l'entraînement se passe bien, des tours de 4km à 17min le tour. Je ne sais pas où est d'ailleurs la limite de la durée d'effort qu'on peut faire à jeun, mais je dois dire que j'ai sacrément faim quand je reviens, et bien plus mal à la tête aussi. Et je commence à ne plus voir grand'chose, alors il est temps de prendre la pilule magique.

Et je dois dire que ça marche pas trop mal. Si je disais que je n'ai rien senti, je mentirais. Pendant tout le weekend je sentais une sorte de lourdeur dans la tête, mais pas ces horribles maux de tête qui font que je ne suis plus capable de rien. Je n'ai pas eu de nausées du tout, alors j'ai pu manger normalement. J'ai pu passer un weekend à peu près normal. Et le médicament ne se trouve pas sur la liste des agents dopants: qu'est-ce qu'on veut de plus hein?

Oui, je sais ce qu'on veut. Courir le dix kilomètres en trente huit minutes.
Le 18 octobre je repars en compet'. A la guerre comme à la guerre.

Posté par belle echappee à 11:27 - - Commentaires [11] - Permalien [#]


Commentaires sur Aujourd'hui j'ai testé pour vous...

    4 kms en 17'... pas mal... et pas sur piste au demeurant...
    et le chocolat au fait...? il n'aide pas contre ces douleurs...?
    moi il me dope bien après mes séances...waouhhh...

    Posté par charles, 07 octobre 2009 à 18:19 | | Répondre
  • Quand on trouve ce qui nous soulage, déjà on va mieux.

    Posté par Berthoise, 08 octobre 2009 à 06:35 | | Répondre
  • Charles > la piste est aussi ennuyant que mon tapis dans le garage hein, c'est pour ça que je m'évade le weekend. Quoi que, sur la piste il y a des gars, par qui on peut se laisser draguer... mais ça dérange le bon déroulement de la séance tout de même.
    Sinon, j'en mange du chocolat, mais les douleurs de la migraine sont si intenses que rien ne marche, crois moi. Et après les séances je n'ai aucune envie de manger quoi que ce soit, tèllement elles sont dures: maintenant mon entraîneur me punit avec des dix minutes à 15km/h...

    Berthoise > en fait je m'en doutais qu'un médicament contre les migraines existait, mais j'étais réticente car il y a toujours des effets genants...

    Posté par Chantal, 08 octobre 2009 à 15:50 | | Répondre
  • 10 mn à 15 km/h.... c'est dur... mais ça aide ensuite...

    Posté par charles, 09 octobre 2009 à 18:34 | | Répondre
  • Aucun rapport avec la migraine (a priori...), mais je voulais te dire que j'ai pensé à toi, l'autre jour, quand j'ai acheté une carte en format panoramique de la jeune fille à la perle. Celle de Vermeer, là, dans ta bannière D'ailleurs, elle est sur la table du salon, depuis, et à chaque fois que je la vois, j'ai une pensée pour toi.

    (Pour les fléchettes, je veux bien... mais sans la bière, parce que.. beurk! Mais avec un safari-jus ou Apfelkorn, je dis pas non! )

    Posté par Tippie, 09 octobre 2009 à 21:23 | | Répondre
  • Charles > oui, c'est dur... surtout que je l'ai fait samedi matin dehors sous la pluie ! Deux fois par semaine ça maintenant: il m'a supprimé les 1min/1min, car c'était "trop facile"

    Tippie > jakkes safari ! Typiquement néerlandais d'ailleurs, bien trop sucré pour moi, et si tu savais combien je bois... avec tes liqueurs je atteindrai rapidement le coma éthylique (bah oui ça donne soif les fléchettes)

    Oh là, faut pas venir trop souvent dans le salon alors hein, tous ces pensées pour moi, je vais rougir ! Ma pauv'bannière est toujours resté trop étoite pour le blog, mais si je l'étire encore plus, la fille en deviendrait étrangement large...

    Posté par Chantal, 12 octobre 2009 à 11:25 | | Répondre
  • Attention aux petit ragondins quand même et est ce vraiment raisonnable d'aller courir toute seule ?
    Je vous embrasse.

    Posté par Monsieur, 12 octobre 2009 à 22:08 | | Répondre
  • je fais 14 fois 500m ce midi... en 2'.... ça va chauffer sur la piste...

    Posté par charles, 13 octobre 2009 à 09:05 | | Répondre
  • Monsieur > ils ne sont pas si petits que ça: gros comme des petits chiens! Et je suis bien obligée d'y aller seule: personne ne veut venir avec moi, penses tu à sept heures et demie le matin!

    Charles > attention d'aller à la cantine qu'après alors! Bon courage.

    Posté par Chantal, 13 octobre 2009 à 11:12 | | Répondre
  • à 7h1/2 le matin alors à jeun donc.... comme les petits ragondins... attention donc au kidnapping éventuel...

    Posté par charles, 13 octobre 2009 à 16:20 | | Répondre
  • Charles > oui je cours toujours à jeun... comme ça je peux ensuite prendre le petit déjeuner avec ma petite famille! L'éventuel danger ne vient pas des ragondins, mais plutôt des manouches et leur chiens: les uns aussi dangereux que les autres
    (je passe devant deux camps depuis qu'on a changé de maire !)

    Posté par Chantal, 14 octobre 2009 à 09:35 | | Répondre
Nouveau commentaire